Parents ! Ne soyez pas de mauvais exemples à vos enfants athlètes.

  • by

Les parents qui agissent comme des «gérants d’estrades», qui critiquent l’adversaire ou qui lancent des injures aux officiels et aux entraîneurs donnent aux enfants des exemples de mauvaise conduite. Heureusement, la majorité des parents et des spectateurs adultes n’affichent pas ce genre de comportement excessif.

La plupart des parents regardent le match en silence ou en discutent tranquillement avec leurs amis. Malheureusement, il suffit d’un parent fanatique pour ternir l’expérience d’un enfant ou de toute l’équipe.

Parents assistant à l’entrainement de leurs enfants.

Les chercheurs ont retenu des facteurs qui expliquent pourquoi certains parents ont une conduite importune. À titre d’exemples, l’exiguïté des gradins, la connaissance du jeu, les résultats serrés et l’importance du match aux yeux des adultes sont tous des facteurs qui peuvent inciter les parents à émettre des commentaires et des critiques verbales.

De plus, certains parents semblent voir la victoire comme le facteur le plus important du match et s’attardent trop aux erreurs commises par les joueurs, les entraîneurs et les officiels, surtout lors des derniers moments critiques du match.

John Evans, dans son article intitulé «The Odd Angry Parent: What Are The Coach’s Options» publié dans Sports Coach, affirme que la prévention est le meilleur remède. Il propose la tenue d’une réunion d’orientation ayant pour objectifs de communiquer la philosophie et les buts du programme aux parents et de les informer des attentes à leur égard pendant les séances d’entraînement et les matchs.

L’entraîneur qui doit affronter un parent mécontent est invité à le rencontrer après les heures de jeu pour discuter ouvertement du problème et préciser les effets négatifs de son comportement sur l’enfant et l’équipe.

Les parents occupés ont moins d’occasions de se plaindre. Dans certains cas, il devient nécessaire d’attribuer aux parents des tâches qui assurent le bien-être de tous les enfants. Nommez ces parents marqueurs, gérants d’équipe, statisticiens, arbitres ou responsables de l’équipement.

Les parents hésiteront à intervenir s’ils croient que leurs enfants sont confiés à un entraîneur compétent. L’expérience et les compétences de l’entraîneur sont des facteurs qui peuvent convaincre les parents que leur enfant est entre bonnes mains.
Le rôle des parents et des entraîneurs…
Parlons franchement des enfants et du sport

Souscrivez-vous à nos Infolettres; c'est gratuit

Leave a Reply

Your email address will not be published.